Tag Archives: trilogie

“Nightshade – Lune de sang” T.1 – Andrea Cremer

Standard

NIghtshade T1

Nightshade nous entraîne dans un nouvel univers peuplé de monstres mythologiques et de loups garous, pas si garous que ça… La notion de  « nouvel univers » reste toutefois à nuancer. Ô lecteurs avisés, vous n’êtes sans doute pas sans connaître les succès planétaires qu’ont été Harry Potter, Twilight et même le Seigneur des anneaux… Nightshade se place dans la même lignée, s’inspirant tout de même beaucoup des univers créés par ces formidables auteurs. C’est donc sur le côté original que ma critique sera, malheureusement sans doute, négative. J’ai lu les trois séries citées ci-dessus, et je n’ai pu m’empêcher de penser qu’avec cette dernière, c’était trop… Surtout après le succès Twilight (revoilà des loups)… C’est donc avec cette idée en tête, déjà déçue, que j’ai commencé ce nouveau roman, succès international.

C’est pourtant avec affection que je l’ai refermé, me jurant d’être patiente pour connaître la suite que j’attends déjà ! Si on retrouve un schéma classique (oui oui Twilight le retour), les personnages sont attachants, et l’histoire tient debout, finalement. C’est donc après 400 pages que j’ai jugé que, finalement, il serait sûrement possible de considérer le monde créé par Andrea Cremer comme un monde à part, d’un point de vue fantastique. Côté romance, vous vous doutez bien que le succès de Twilight, première fiction du genre qui me vient à l’esprit au moment où je vous parle, en a inspiré plus d’un. On retrouve donc ce côté « Roméo et Juliette », auquel on se doit d’ajouter un amoureux transi qu’on ne peut s’empêcher d’apprécier malgré ses défauts… Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié la multitude de personnages aux côtés de nos héros, et j’ose espérer qu’on pourra apprendre les connaître de mieux en mieux au fil de l’histoire.

En guise de conclusion, si je suis particulièrement déçue par le manque d’originalité de l’histoire, puisque nous avons affaire à un pot pourri de créatures fantastiques déjà observées (pour la plupart bien entendu), j’ai passé un très bon moment. Ce roman est très divertissant, vous vous doutez que, grande romantique que je suis, j’ai particulièrement apprécié le romantisme ambiant (et oui, difficile de me déplaire, malgré mes a priori). C’est donc avec plaisir que je vous conseille de vous procurer Nightshade si vous êtes prêts à vous lancer dans une nouvelle série en faisant abstraction de ce que vous avez lu auparavant.

Éditions Gallimard Jeunesse, 13/01/2011.
Vous pouvez retrouver cette critique sur le blog “On lit plus fort” des Éditions Gallimard Jeunesse.