Tag Archives: la sélection

“The Selection stories, The Prince and The Guard” – Kiera Cass

Standard

Bonjour à tous !

J’ai une très bonne nouvelle pour les fans de la série de Kiera Cass ! Sachez que les e-nouvelles “The Prince”, et “The Guard” (Le Prince et le Garde) sortiront au format papier le 4 février prochain aux Etats-Unis, on peut donc s’attendre à une sortie française un petit après, puisqu’il s’agit de deux nouvelles, l’une décrivant Mason avant la Sélection, et son premier amour, tandis que l’auteur nous permettra de mieux comprendre Aspen, et tout ce qu’il ressent pour America, en nous faisant découvrir son point de vue pendant la Sélection !

Bref, il s’agit de quoi nous faire patienter avant le 6 mai et la sortie de “The One” aux Etats-Unis !

“La Sélection” – Kiera Cass

Standard

La sélection

Sensationnel ! Je conseille la lecture de ce livre aux adeptes de « Hunger Games » qui auraient préféré un peu moins de violence (en tout cas, je vous assure qu’on se sent moins coupable d’aimer ce livre que d’aimer « Hunger Games »).

Très honnêtement, j’ai dévoré ce tome 1 de la trilogie de Kiera Cass (ainsi que le tome 2 que vous trouverez chroniqué sur ce blog également), je n’ai pas su m’arrêter. Ou plutôt, je n’ai pas pu m’arrêter.

Sur fond de conte de fée (qui n’a jamais rêvé d’être une princesse ?), Kiera Cass nous entraîne dans un futur des plus crédibles, et nous en dit si peu qu’on a qu’une envie… Continuer pour en savoir plus sur ce qui est arrivé à notre monde actuel, ce qui va arriver à nos héros… Vous retrouverez le système de castes de « Hunger Games », et pour ça, je l’admets, cela ressemble peut être un peu trop à cette autre trilogie. Mais pour le reste, Kiera Cass a fait preuve d’une grande originalité. Elle a imaginé une compétition entre 35 jeunes filles pour devenir celle qui sera à la droite du Prince, celle qui gouvernera à ses côtés dans le futur. Rappelant un peu les jeux de télé-réalité qu’on commence à avoir l’habitude de voir sur nos écrans tard le soir, « La sélection » nous entraîne dans une dystopie où paillettes et robes de princesse cachent peut être un moyen de sauver le monde…

Car oui, il convient quand même de vous rappeler le contexte dans lequel se déroule l’histoire. Les Etats-Unis d’Amérique ont disparu suite à la quatrième guerre mondiale, et ont été colonisés par les chinois, et sont devenus les Etats-Unis de Chine. Mais Gregory Illéa (vous m’excuserez, je l’ai lu en V.O, donc je ne connais pas les noms qui ont été choisis dans la version française) a sauvé le pays en faisant des alliances avec l’Europe, et a fondé le royaume d’Illéa dont il fut pendant longtemps le Roi. Aujourd’hui, le prince héritier Maxon doit trouver sa fiancée parmi une sélection de 35 jeunes filles de castes différentes. America Singer, notre héroïne, a tout ce dont elle peut rêver, une famille aimante, un petit ami caché tout aussi charmant qu’un prince, Aspen, et la vie devant elle. Forcée par sa mère, mais aussi par Aspen, elle participe à la Sélection, persuadée qu’elle ne pourra pas être retenue. Mais quand son nom est appelé, c’est sa vie qui bascule. Elle n’a pas prête à devenir une princesse, encore moins à passer du temps avec ce Prince de pacotille, tout ce qu’elle veut, c’est vivre avec Aspen, mais cela semble désormais compromis. S’ensuit alors une aventure hors du commun au sein même du Palais. Kiera Cass a eu l’excellente idée d’ajouter à cette histoire un fond de rébellion, un fond historique qui m’a dès le début intrigué et qui a contribué à renforcer mon intérêt pour ce conte de fée moderne…

Car s’il s’agit bien de la compétition d’une vie pour America Singer, ne pourrait-il pas plutôt s’agir de la compétition qui pourra sauver de nombreuses vies dans le monde ? Nous ne le saurons malheureusement qu’au terme de cette romantique mais néanmoins épique aventure…

Croyez moi, je n’ai jamais autant eu envie d’être une princesse qu’en refermant ce livre !

Éditions Robert Laffont, Collection R-jeunes adultes, 2012.
Vous pouvez retrouver la chronique du tome 2 ici.
Et je vous conseille d’aller faire un petit tour sur le site de Kiera Cass, ainsi que son Pinterest !