Author Archives: tichan86

“The Selection stories, The Prince and The Guard” – Kiera Cass

Standard

Bonjour à tous !

J’ai une très bonne nouvelle pour les fans de la série de Kiera Cass ! Sachez que les e-nouvelles “The Prince”, et “The Guard” (Le Prince et le Garde) sortiront au format papier le 4 février prochain aux Etats-Unis, on peut donc s’attendre à une sortie française un petit après, puisqu’il s’agit de deux nouvelles, l’une décrivant Mason avant la Sélection, et son premier amour, tandis que l’auteur nous permettra de mieux comprendre Aspen, et tout ce qu’il ressent pour America, en nous faisant découvrir son point de vue pendant la Sélection !

Bref, il s’agit de quoi nous faire patienter avant le 6 mai et la sortie de “The One” aux Etats-Unis !

Beauté – Kerascoët & Hubert

Standard

beaute-tome-1-desirs-exauces-editions-dupuis-L-1Su0N8

 

Venez découvrir ce conte tout à fait original en trois tomes.

« Beauté » c’est l’histoire de Morue, cette jeune fille laide dont tout le monde se moque qui un jour sauve une fée qui va alors lui accorder un souhait. Morue lui demande alors la Beauté, mais la fée ne peut pas la lui donner, elle peut simplement lui donner l’illusion de la Beauté, si bien que tous les gens la verront selon l’idéal qu’ils ont de la femme parfaite. De retour dans sa maison, tous les hommes sont prêts à tuer pour obtenir Morue. Cette beauté est-elle un pouvoir ou bien un danger ? Vous le découvrirez en lisant les magnifiques aventures de Morue !

Personnellement, j’ai adoré. Le dessin m’a tout de suite plu, en particulier les couleurs utilisées, mais la scénario est une véritable perle. Ce n’est certainement pas un conte de fée comme les autres, mais ça, c’est à vous de le découvrir.

En plus, en trois tomes, ça permet de lire une jolie histoire assez rapidement ! Malheureusement, j’ai été un peu déçue par la fin, qui est sans doute arrivée un peu trop vite à mon goût ! Une belle réussite en tout cas !

 

Série en 3 tomes, le dernier est paru en juin 2013, aux éditions Dupuis.

Tueur de mamans – Ers, Borecki, Zidrou

Standard

Couv_188391

Une histoire très intrigante, c’est ce que j’ai retenu de ce premier tome de « Tueurs de maman », dont le titre même ne peut pas nous laisser indifférents.

« Tueur de maman » c’est l’histoire de cinq adolescentes qui ont toutes perdu leur papa. De leur côté, leurs mères ne les laissent pas toujours vivre comme elles le souhaitent. Jusqu’au jour où elles tombent par hasard sur un site internet, Castigo, qui leur permettrait de remettre leurs mères à leurs places… Seulement voilà, que faire quand le jeu leur échappe ?

« Tueurs de maman », c’est 5 nonnettes très différentes qui vont devoir tout faire pour défendre leurs mères face à cet inconnu qu’elles ont payé par le site internet « Castigo », parce que les châtiments qu’elles ont choisi sont loin d’être anodins… De quoi donner une bonne leçon à tous ces adolescents qui maudissent leurs parents sans avoir une bonne raison de le faire !

Je n’ai pas particulièrement aimé le dessin (même s’il n’a rien de très désagréable), par contre le scénario est très prenant, et nous laisse en haleine à la fin du tome 1 (merci Zidrou!), heureusement, le tome 2 sort ce mois-ci aux éditions Dupuis !

9782800154213_1_75

Dent d’Ours – Yann & Henriet

Standard

dentdours1

Tout simplement magnifique ! Certes, le scénario est parfois un peu rebutant quand on ne connaît rien aux avions, c’est parfois même frustrant, mais dans le bon sens du terme ! Ce premier tome de « Dent d’ours » est splendide ! Les dessins et les couleurs m’ont conquise ! Quant au scénario, une histoire d’amitié, de vengeance et d’amour comme je les aime ! Je sens que je ne vais pas lâcher cette série d’une semelle, c’est mon gros coup de cœur des dernières sorties bandes dessinées !

« Dent d’Ours » c’est l’histoire de Max, juif, Werner et Hanna qui, gamins, vivaient en Silésie. Tous avaient un rêve, pouvoir un jour devenir pilotes. Mais Hitler a annexé la Silésie, et a commencé à stigmatiser les juifs. Max ne peut plus espérer un jour devenir pilote tandis que ses deux amis intègrent les jeunesse hitlériennes avec l’espoir de réaliser leurs rêves. Finalement Max quittera la Silésie pour les Etats-Unis où il deviendra pilote et entrera dans l’armée pour se battre contre le nazisme. Seulement voilà, que faire quand on se retrouve obligé de tuer ces amis d’enfance ? Faut-il choisir son devoir ou bien l’amitié et l’amour ?

« Dent d’Ours » pose les vraies questions, dans une époque troublée et malgré tout passionnante. On sent tout de suite la passion du scénariste et du dessinateur pour les avions, et c’est très prenant, même quand on y connaît rien (et sincèrement, je n’y connais strictement rien!). Les dessins sont très réalistes, les visages expressifs… Bref il y a tout pour en faire un chef d’oeuvre ! En tout cas, moi je craque pour ces trois personnages, et je n’ai qu’une envie, connaître la suite !

Editions Dupuis, 2013.
Le tome 2 sera en prépublication dans le Journal de Spirou dans les mois qui viennent.

La Casati, La Muse Egoïste – Vanna Vinci

Standard

A014824~v~La_Casati

 

Je profite de mon stage chez Dargaud, Dupuis, Le Lombard pour alimenter ce blog en chroniques consacrées à des bandes dessinées.

Aujourd’hui je vous présente « La Casati », qui n’est autre qu’une biographie illustrée consacrée à Louise Amman, née en 1881 à Milan, et qui a décidé de faire de son corps une œuvre d’art. Elle a développé au fil des années le concept de super-star, on la compare aujourd’hui à Lady Gaga, qui n’a certainement rien inventé ! La Casati a été la muse de nombreux artistes de la Belle Epoque, elle a dilapidé sa fortune en parure, bijoux, tableaux, et est morte dans la pauvreté, sans jamais pour autant s’en plaindre.

Ce qu’on retiendra d’elle ? Cet épais très de khôl, ses cheveux courts et rouges, et cet égoïsme qui a fait d’elle la diva de la Belle Epoque.

Cet album est très intéressant, car il relate la vie de ce personnage au travers de différents personnages qui ont fait sa rencontre et qui nous racontent à nous, lecteurs, leurs expériences. C’est un peu une biographie interactive, accompagnée d’un dessin sublime. Sans doute est-ce une façon pédagogique d’apprendre à connaître certains personnages grâce à une bande dessinée.

Pas de doute, si vous êtes curieux, vous serez très vite conquis par la fabuleuse histoire de La Casati !

 

Editions Dargaud, 2013

Concours premier roman Gallimard Jeunesse, RTL et Télérama

Standard

La passe miroir Christelle Dabos

Bonjour à tous et toutes !

Je vous avais déjà parlé de ce concours, et j’avais d’ailleurs chroniqué deux romans des participants, je n’ai malheureusement pas eu le temps de finir le dernier, même s’il m’a paru très convaincant (et atteindra d’ailleurs la deuxième position dans mon classement).

Je suis ravie, voire même plus que ravie, d’apprendre (et peut être de vous apprendre) que Christelle Dabos a donc gagné ce concours (je ne doute pas qu’il y ait d’autres parutions prochaines, après tout ces trois auteurs ont du talent, c’est certain !), avec la Passe-Miroir ! Véritable coup de cœur pour moi, comme je n’en avais pas eu depuis de nombreuses années !

Vous pourrez donc retrouver ce roman en librairie en France à partir du 6 juin ! (T_T Je suis à Bruxelles !) Je sais déjà quel sera mon cadeau de post-partiel, post-stage, fin d’année, début de vacances d’été… Un cadeau bien mérité du coup !!!

Si vous n’êtes pas convaincus, n’hésitez pas à aller lire ma chronique sur ce merveilleux et poétique premier tome, dont on attend déjà la suite avec IMPATIENCE ! (oh que j’espère qu’elle sortira vite !)

Encore bravo !!! Et merci de m’avoir fait rêver, de nous avoir tous fait rêver !

 

Annonce du gagnant par Gallimard Jeunesse, par RTL.

“Spirales” – Tatiana de Rosnay

Standard

Spirales

Êtes vous prêts à vous laissez emporter par le tourbillon du destin, implacable, sans issue, de Tatiana de Rosnay ?

C’est la première fois que je lis un roman de Tatiana de Rosnay, même si je connaissais son succès pour « Elle s’appelait Sarah ». J’ai été emporté le temps de deux petites heures dans cet enchaînement terrible dont Hélène, l’héroïne, est la victime. Et je dois vous avouer que je n’en suis pas sortie indemne moi non plus !

Hélène est une mère de famille bourgeoise, aimante, sereine, intelligente, bien sous tout rapport dira-t-on. Jusqu’au jour où elle fait un faux pas, puis un autre… Et de mensonges en mensonges, la vie semble se retourner contre elle. Je ne vous en dis pas plus pour vous laissez le temps de profiter au mieux de ce petit roman presque diabolique.

Au début, je pensais qu’il était peu crédible que tout cela puisse arriver à la même personne, et puis au fil du roman, je n’ai pas pu m’empêcher de penser que nous pourrions toutes devenir victimes du même coup du sort… et là c’est difficile de s’en remettre !

J’ai adoré le style d’écriture de Tatiana de Rosnay, simple, les phrases sont courtes, et tout cela donne un rythme effréné au roman. Ajoutez à cela des chapitres très courts, et vous obtenez cette petite bombe littéraire, qui en fera exploser plus d’une !

Et attention à la fin du roman, elle devrait vous surprendre ! Je suis restée interdite, et je ne sais pas encore quoi en penser… Peut être l’illumination me viendra-t-elle un peu plus tard à force de penser et repenser à ce que j’ai pu lire ? En tout cas, si vous voulez en parler, n’hésitez surtout pas !

Editions Le Livre de poche, 20/03/2013.

“Le Trône de Fer / Le Donjon Rouge” – George R.R. Martin

Standard

Le trône de fer

« Winter is coming »

Si vous êtes adeptes de fantasy pure, ou que vous avez adoré les deux premières saisons de la série télévisées (voire que vous regardez la troisième en V.O.), vous ne résisterez plus longtemps à vous lancer dans la lecture des livres de George R.R. Martin !

Pour ceux qui n’y connaissent rien, place à un petit résumé (qui n’aura pas la prétention de vous présenter tous les merveilleux aspects de ce roman aux airs moyenâgeux). L’intrigue se déroule dans le royaume des Sept Couronnes où la bataille fait rage pour s’emparer du trône de fer par le biais de complots, de trahisons, de mariages… Au Nord pourtant, une toute autre menace semble se profiler, une menace que les Rois et Reines ne prennent pas en compte… Au delà du Mur, les Autres menacent de tout détruire… L’Hiver vient !

Le premier tome commence par nous présenter les héros de cette formidable saga, tous plus attachants les uns que les autres, ou qui finiront par l’être. Car rien n’est blanc, rien n’est noir dans cette saga, et c’est aussi ce qui en fait une réussite ! Laissez derrière vous votre vision manichéenne des choses, vous ne résisterez pas à la psychologie implacable des personnages de George R.R. Martin !

Vous allez partir à la rencontre des Stark, une famille unie, vivant à Winterfell, où Ned Stark, le père, est gouverneur du Nord. Tous se trouveront séparés les uns des autres au fil de ces deux premiers tomes (qui sont exploités par la première saison de « Game of Thrones »). De l’autre côté, vous avez les Lannister, dont vous apprendrez à vous méfier (tout en en trouvant certains fort attachants… J’avoue, j’ai mon faible pour ce merveilleux Tyrion !). Il y a la famille Baratheon, dont Robert, le frère cadet, est devenu Roi après la guerre qui a été menée contre les Targaryens, la famille Dragon. Ces derniers ont été exterminés il y a des années, cependant, deux enfants de l’ancien roi ont survécu et vivent désormais par delà la Mer de l’Est. Viserys Targaryen, frère aîné de Daenerys Targaryen, prétend être le dernier dragon (alors qu’il y a des siècles que les dragons ont disparu) et de ce fait décide de créer une armée pour reprendre le trône de fer qui lui appartient de droit. Il va se servir de Daenerys pour rallier des sauvages, les dothrakis, à sa cause…

Et vous croiserez bien d’autres personnages que je n’ai pas cités ci-dessus, qui vous feront rire, sourire, pleurer ou rager ! Une véritable perle pour les adeptes de romans fantastiques, entre le Seigneur des Anneaux, les Rois Maudits, et Excalibur ! Promis, vous ne vous ennuierez pas ! Et ne vous laissez pas dissuader par la longueur des romans (et des intégrales), vous aurez le plus grand mal à accepter de les refermer !

Une mention particulière, pour terminer, pour le traducteur, Jean Sola, qui a fait un travail formidable, dans le style de traduction utilisé, comme dans les mots !

Intégrales et livres poches disponibles aux éditions J’ai Lu.
Grands formats disponibles chez Pygmalion (éditions Flammarion)

Vous pouvez aussi retrouver la série télévisée “Game of Thrones” sur Canal +, et en DVD. La saison 3 est en cours de diffusion aux USA.

“L’Elite” – Kiera Cass

Standard

L'Elite

La suite de « La Sélection » ne pourra pas vous décevoir, croyez moi ! Je l’ai tout autant dévorée que le premier tome !

America Singer fait désormais partie de l’Elite, c’est-à-dire des finalistes pour gagner le cœur de Maxon. Seulement, pour cela, encore faudrait-il qu’elle soit capable de faire la part des choses sur ses sentiments, mais aussi sur le rôle qu’on attend d’elle. Car oui, son cœur balance entre Aspen, devenu garde au Palais, et Maxon, Prince héritier. Et soyons sincères, notre cœur balance aussi. Je serais sincèrement incapables de faire un choix, aussi les incertitudes d’America ne m’ont pas gêné. Comment voulez vous aimer un homme en qui vous n’avez pas une confiance sans limite, qui ne vous dis pas tout, qui se prend au jeu de la Sélection et qui pourtant semble l’aimer sincèrement ? Comment voulez vous rester de marbre face à l’homme que vous avez toujours aimé, qui n’a jamais cessé de vous aimer alors que vous imaginiez le contraire, et qui est prêt à vous attendre pour l’éternité s’il le faut du moment que vous faites un choix ?

Comment, en venant d’un rang social si peu élevé, voulez vous sentir capable de devenir une Princesse ? D’être aimée du peuple, d’être capable de diriger, de punir ?

Voilà toutes les questions que se posent America dans cette nouvelle aventure de la trilogie de Kiera Cass.
Mais, plus important encore, Kiera Cass continue à nous dévoiler l’histoire d’Illéa, sur fonds de conflits de plus en plus violents. Il vous sera possible de commencer à comprendre ce que recherchent les rebelles, comment le Royaume d’Illéa a-t-il été créé…
Vous allez aussi pouvoir approfondir les impressions que vous aviez de certains personnages, changer votre point de vue, et vous rendre compte qu’il y a encore tellement de choses que nous n’aurions jamais imaginé…

Ce deuxième tome est à la fois envoûtant et révoltant, je n’ai plus qu’une envie, qu’America Singer gagne la partie, devienne Princesse et change le monde une bonne pour toutes ! Mais cela semble mal parti…

Pour faire écho à ce que j’ai pu écrire sur ma chronique du tome 1, je n’ai jamais été aussi contente de ne pas être une princesse en refermant ce tome 2 ! C’est trop de responsabilités, et trop peu de liberté, semble-t-il…

A présent, il faudra attendre le printemps 2014 pour la sortie de « The One » (« L’Elue » peut être en français ?), dernier tome de cette trilogie de Kiera Cass qui aura été loin, très loin, de me laisser indifférente ! Kiera Cass a d’ailleurs annoncé cette semaine qu’elle avait mis un point final à son tome 3 (dur dur d’attendre aussi longtemps !).

C’est avec une révérence que je vous dis donc à très bientôt, pour suivre les aventures d’America, Maxon et Aspen !

PS : Et pour les plus impatients, on se voit cet automne pour l’adaptation télé du premier tome de la série, beaucoup plus adulte semble-t-il que le roman… Je suis un petit peu dubitative quant au casting, mais j’ai hâte de voir ce que cela va donner quand même !

Éditions Robert Laffont, collection R-jeunes adultes, 04/2013.
Vous pouvez retrouver la chronique du tome 1 ici.
Si vous êtes intéressés par la série télé, voilà un fansite plutôt bien conçu où vous pourrez suivre les dernières nouvelles la concernant !
Et toujours rendez vous sur le site de Kiera Cass, sur son pinterest ou sur son twitter.

“La Sélection” – Kiera Cass

Standard

La sélection

Sensationnel ! Je conseille la lecture de ce livre aux adeptes de « Hunger Games » qui auraient préféré un peu moins de violence (en tout cas, je vous assure qu’on se sent moins coupable d’aimer ce livre que d’aimer « Hunger Games »).

Très honnêtement, j’ai dévoré ce tome 1 de la trilogie de Kiera Cass (ainsi que le tome 2 que vous trouverez chroniqué sur ce blog également), je n’ai pas su m’arrêter. Ou plutôt, je n’ai pas pu m’arrêter.

Sur fond de conte de fée (qui n’a jamais rêvé d’être une princesse ?), Kiera Cass nous entraîne dans un futur des plus crédibles, et nous en dit si peu qu’on a qu’une envie… Continuer pour en savoir plus sur ce qui est arrivé à notre monde actuel, ce qui va arriver à nos héros… Vous retrouverez le système de castes de « Hunger Games », et pour ça, je l’admets, cela ressemble peut être un peu trop à cette autre trilogie. Mais pour le reste, Kiera Cass a fait preuve d’une grande originalité. Elle a imaginé une compétition entre 35 jeunes filles pour devenir celle qui sera à la droite du Prince, celle qui gouvernera à ses côtés dans le futur. Rappelant un peu les jeux de télé-réalité qu’on commence à avoir l’habitude de voir sur nos écrans tard le soir, « La sélection » nous entraîne dans une dystopie où paillettes et robes de princesse cachent peut être un moyen de sauver le monde…

Car oui, il convient quand même de vous rappeler le contexte dans lequel se déroule l’histoire. Les Etats-Unis d’Amérique ont disparu suite à la quatrième guerre mondiale, et ont été colonisés par les chinois, et sont devenus les Etats-Unis de Chine. Mais Gregory Illéa (vous m’excuserez, je l’ai lu en V.O, donc je ne connais pas les noms qui ont été choisis dans la version française) a sauvé le pays en faisant des alliances avec l’Europe, et a fondé le royaume d’Illéa dont il fut pendant longtemps le Roi. Aujourd’hui, le prince héritier Maxon doit trouver sa fiancée parmi une sélection de 35 jeunes filles de castes différentes. America Singer, notre héroïne, a tout ce dont elle peut rêver, une famille aimante, un petit ami caché tout aussi charmant qu’un prince, Aspen, et la vie devant elle. Forcée par sa mère, mais aussi par Aspen, elle participe à la Sélection, persuadée qu’elle ne pourra pas être retenue. Mais quand son nom est appelé, c’est sa vie qui bascule. Elle n’a pas prête à devenir une princesse, encore moins à passer du temps avec ce Prince de pacotille, tout ce qu’elle veut, c’est vivre avec Aspen, mais cela semble désormais compromis. S’ensuit alors une aventure hors du commun au sein même du Palais. Kiera Cass a eu l’excellente idée d’ajouter à cette histoire un fond de rébellion, un fond historique qui m’a dès le début intrigué et qui a contribué à renforcer mon intérêt pour ce conte de fée moderne…

Car s’il s’agit bien de la compétition d’une vie pour America Singer, ne pourrait-il pas plutôt s’agir de la compétition qui pourra sauver de nombreuses vies dans le monde ? Nous ne le saurons malheureusement qu’au terme de cette romantique mais néanmoins épique aventure…

Croyez moi, je n’ai jamais autant eu envie d’être une princesse qu’en refermant ce livre !

Éditions Robert Laffont, Collection R-jeunes adultes, 2012.
Vous pouvez retrouver la chronique du tome 2 ici.
Et je vous conseille d’aller faire un petit tour sur le site de Kiera Cass, ainsi que son Pinterest !