“Lueur de feu – Soeurs rivales” T.2 – Sophie Jordan

Standard

Lueur de feu T2 Sophie Jordan

 

Si vous vous souvenez de ma chronique concernant le premier tome de « Lueur de feu », alors vous savez que j’avais été laissée dans un suspense haletant. C’est donc avec excitation que j’ai ouvert le tome 2 de « Lueur de feu », intitulé « Soeurs rivales », de quoi nous laisser entendre qu’entre Jacinda et Tamra, tout n’est pas rose. Et l’auteur nous met au parfum dès le chapitre 1 (comme ça, c’est bien, pas besoin d’attendre !). Attention aux spoilers !

Nous retrouvons nos personnages où nous les avions laissés, une Jacinda un peu perdue qui se retrouve obligée, après l’avoir sauvé, d’abandonner Will, le chasseur, et de suivre Cassian. Tamra est malade, et ils sont toujours pourchassés par la famille de Will, des chasseurs de drakis. C’est alors que Tamra se manifeste et utilise ses pouvoirs de drakis. Elle qu’on croyait être un draki éteint s’avère être un draki estompeur, un des rares drakis, indispensables à la survie de ce peuple. Problème : elle efface la mémoire des chasseurs qui les pourchassent, mais également celle de Will qui se trouve au même endroit, lui aussi… De quoi rendre Jacinda d’une tristesse infinie, lui qui lui avait promis de la retrouver où qu’elle aille à la fin du tome 1. C’est donc la mort dans l’âme que Jacinda rentre dans son village avec sa mère, Cassian, et sa soeur, pour le meilleur et pour le pire… Enfin surtout le pire, croyez moi… On n’a pas fini de se méfier de ce clan détestable…

Sophie Jordan change donc d’environnement dans ce tome 2, puisqu’on passe d’une petite ville américaine à la forêt et au village de drakis du clan de Jacinda. L’intrigue est sympathique, et ce jusqu’au bout, il va encore falloir attendre le tome 3… Il y a encore beaucoup de choses qu’on ignore, qu’on voudrait mieux comprendre… Et puis il y a cette histoire d’amour impossible entre un chasseur et une draki, ennemis depuis la nuit des temps…

J’ai découvert avec joie la vie du clan draki, et surtout les pouvoirs des uns et des autres, c’est assez amusant d’ailleurs. Toutefois, même si ce tome m’a plu, il reste très prévisible, et Sophie Jordan m’a peu surprise dans cet ouvrage. Cependant, là encore, la fin nous laisse dans un suspense désagréable…
Cela ne gâche donc en rien mon envie de connaître la fin de Lueur de feu, à l’horizon 2014 sans doute… Peut être fin 2013 (espoir quand tu nous tiens) ?

 

Editions Gallimard Jeunesse, 2012.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s